Beni : la société civile appelle à la solidarité nationale après les massacres

Des habitants du territoire de Beni, Nord-Kivu, où des présumés rebelles ADF ont commis des massacres contre des civils. Mai 2015. Photo MONUSCO/Myriam Asmani

La Nouvelle dynamique de la société civile (NDSCI) invite la population congolaise à l’unité pour combattre l’insécurité qui sévit dans le territoire de Beni, situé à plus de 350 km au Nord de Goma (Nord-Kivu). Le président de cette structure, Jean-Chrysostome Kijana a lancé cet appel, lundi 9 mai, au cours d’une conférence de presse, à Bukavu (Sud-Kivu):

«Nous sommes filles et fils d’une même nation et dans des telles circonstances, nous devons liguer comme un seul homme et nous mettre debout afin de dire non au terrorisme, aux viols, groupes armés et exiger du gouvernement la sécurité».

Il se plaint que les Congolais perdent de plus en plus le sentiment patriotique à tel point qu’ils ne soucient pas de la montée de l’insécurité dans l’Est du pays notamment dans le territoire de Beni.

«Nous sommes en train de perdre certaines valeurs qui doivent nous caractériser comme fille et fils de la nation. Cet élan de solidarité nationale, d’appartenance à une même nation est en train de s’effriter petit à petit au sein de la population nationale jusqu’à tel point que ce qui se passe à Beni alors que c’est quelque chose d’extrême gravité, d’extrême violence qui devrait susciter les réactions de tous les Congolais mais ça se passe comme si rien ne s’était passé», a poursuivi Jean-Chrysostome Kijana.

Il lance cet appel une semaine après que des présumés rebelles ougandais des ADF ont tué 21 personnes à Minibo et Mutsonge au Nord-Est du territoire de Beni.

Lundi dernier, plusieurs habitants de la ville de Goma dont les membres de la société civile locale avaient observé une journée de deuil en mémoire de ces victimes.

A (re) Lire: Nord-Kivu: 5 morts dans une attaque des présumés ADF à Mälolû 46

Sur l’appel de la Coordination provinciale de la société civile Nord-Kivu, initiatrice de cette action,  plusieurs personnes  s’étaient habillées en noir en signe de deuil.

Alors que les députés nationaux élus du Nord-Kivu avaient boycotté la plénière du vendredi 6 mai pour protester contre cette insécurité dans leur province caractérisée par de nouveaux massacres des civils.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (86)
Ebola (84)
RDC (73)
Elections (65)
élection (63)
FARDC (45)
Beni (43)
Monusco (39)
Opposition (32)
ADF (30)
Vclub (27)
FCC (25)
Caf (23)
Léopards (20)
Mazembe (20)
Linafoot (20)