Ituri: les enseignants refusent d’être payés par ECOBANK

Des agents et fonctionnaires de l’Etat attendant la paie du mois devant une banque à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Le Syndicat des enseignants du Congo (SYECO) et le Syndicat national des enseignants catholiques (SYNECAT) en Ituri ne veulent plus percevoir leurs salaires par le biais d’ECOBANK, une banque qui assure le paiement des enseignants de la ville de Bunia. Dans une déclaration faite à la presse dimanche 15 mai, ces deux syndicats justifient leur décision par la retenue d’au moins 3500 francs congolais (3.7 dollars américains) sur le salaire de chaque enseignant.

Les deux syndicats ont annoncé leur décision à l’issue d’une assemblée générale des enseignants. Une décision qui devrait être effective dès la paie du mois de mai.

Certains enseignants affirment que la retenue réalisée par ECOBANK va de 3500 à 15000 francs par enseignant; et cela, «sans justification valable.»

Dans sa correspondance du 29 mars, répondant à celle de ces syndicats, ECOBANK avait affirmé ne pas effectuer de retenue sur les salaires des enseignants, sauf pour ceux qui ont souscrit à certains services comme les SMS alertes.

Une réaction qui n’a pas convaincu les enseignants.

«Pour nous, [il est question] de quitter ce système qui continue de faire des retenues sur nos maigres salaires», a martelé le secrétaire provincial du SYECO, Banyina Remy.

Cette retenue, selon la même source, n’est pas prévue dans le document de la bancarisation de paie des enseignants.

Florencien Lolu Bule, secrétaire provincial de SYNECAT soulève la menace d’une manifestation.

«Une simple manifestation publique devant [les bureaux] d’Ecobank suffit pour causer du tort à cette banque», estime-t-il.

De son côté, le directeur provincial du service de contrôle et paie des enseignants (SECOPE), Paul Eyenga, appellent ces syndicats à s’adresser plutôt à l’Association congolaise des banques (ACB) qui se charge de l’affectation des enseignants dans une institution bancaire quelconque. 

Contacté par Radio Okapi, le gérant d’ECOBANK à Bunia dit attendre la réaction de sa hiérarchie pour réagir à la décision des enseignants.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (106)
RDC (101)
Elections (91)
Ebola (86)
élection (46)
FARDC (39)
Beni (31)
Monusco (30)
MLC (26)
FCC (23)
Linafoot (20)
Caf (19)
Opposition (18)