RDC : l’Assemblée nationale recommande au gouvernement de payer 30 millions USD à la BIAC

Un bureau de la BIAC à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

L’Assemblée nationale recommande au gouvernement congolais de rembourser trente millions USD à la Banque internationale pour l’Afrique au Congo (BIAC), un prêt pour lequel il s’était porté garant. C’est la principale recommandation de la plénière à huis clos de l’Assemblée nationale diffusée dans un communiqué du mercredi 25 mai.

La BIAC, l’une des  banques les mieux implantées en RDC, connaît des difficultés de trésorerie depuis quelques mois. Malgré un récent refinancement de la Banque centrale du Congo, sa situation ne semble pas s’améliorer au regard de l’afflux des clients et fonctionnaires de l’Etat qui passent parfois des journées entières devant les guichets pour retirer leur argent, notamment à Kinshasa.

A la suite de la question orale du député Jean-Lucien Bussa à l’endroit du gouverneur de la Banque centrale du Congo, l’Assemblée nationale a examiné du 18 et 20 mai dernier la situation à la BIAC. Quatre problèmes majeurs ont été relevés :

La gestion interne

Les actionnaires de la banque

La supervision de la BCC

Le non remboursement du gouvernement à la BIAC d’un prêt garanti.

Dans recommandation, l’Assemblée nationale exige aussi à la Banque centrale du Congo (BCC) de veiller à la protection des épargnants.

«Si les 30 millions de la BIAC sont remboursés par le gouvernement. Si la Banque a un autre actionnaire qui amène plus de 50 millions USD je suis convaincu que le système bancaire sera sauvé», a estimé le député Bussa.

Les difficultés que connait la BIAC sont énormes et méritent une action urgente, a estimé l’auteur de la motion orale.

«L’Assemblée nationale a insisté sur la sécurité des dépôts des clients. Pour nous, nous voyons la solutions dans les 10 jours qui suivent», a ajouté Jean-Lucien Busa.​

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner