Le maire de Lubumbashi interdit la marche du 26 mai

Une vue du centre ville de Lubumbashi

Dans une correspondance adressée au porte-parole de la Dynamique de l’opposition dans l’ex-Katanga datant  du mardi 24 mai, le maire de Lubumbashi (Haut-Katanga), Jean Oscar Sanguza Mutunda, s’oppose à la marche projetée par l’opposition le 26 mai dans la ville.

Cette manifestation est inopportune, d’autant plus que l’arrêt de la Cour constitutionnelle est irrévocable et opposable à tous, a-t-il indiqué.

Les organisateurs membres  de la Dynamique de l’opposition, eux se disent non concernés par la réponse du maire, car, soulignent-ils, en matière des manifestations, le pays est dans le régime d’information et non d’autorisation.

Pour le porte-parole de la Dynamique de l’opposition dans l’ex-Katanga,  Eddy Tshipeng, la démarche de l’autorité urbaine viole la Constitution.

M. Tshipeng précise que  la  marche projetée a pour objectif : l’organisation des élections dans les délais  constitutionnels et  l’interpellation du gouvernement  en rapport  avec les massacres de Beni. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner