Kalemie: l’Unadef dément la libération des manifestants de l’opposition

La police empêche les manifestants de franchir la limite imposée pour la marche des partis politiques de l’opposition membres de la Dynamique de l’opposition le 26/05/2016 à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Les personnes arrêtées à Kalemie lors de la marche de l’opposition jeudi 26 mai n’ont pas été libérées comme l’a affirmé le porte-parole de la police nationale congolaise, colonel Mwanamputu. Le président fédéral du parti de l’opposition UNADEF au Tanganyika l’a fait savoir au lendemain de la manifestation.

Intervenant sur Radio Okapi, le colonel Mwanamputu avait déclaré que les personnes interpellées lors de la marche de l’opposition à Kalemie ont toutes été relâchées.

A en croire le président fédéral de l’UNADEF, deux des personnes interpellées par la police lors de la marche à Kalemie ont été  remises aux services de sécurité. En outre, renseigne-t-il, trois manifestants interpellés à Moba seraient transférés à Kalemie et conduits dans un camp militaire.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner