Le gouverneur Pene Mbaka salue les sacrifices des casques bleus pour la paix en Ituri

Célébration de la journée internationale des casques bleus le 27/05/2016 à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Le gouverneur de la province de l’Ituri, Abdallah Pene Mbaka, a salué samedi 28 mai les sacrifices consentis par les casques bleus pour la restauration de l’autorité de l’Etat dans cette province de la RDC. D’après lui,  sans les casques bleus, l’Ituri serait transformé en « une poudrière » où les groupes armés tiendraient la population en otage. Il a fait cette déclaration à l’occasion de la journée internationale des casques bleus célébrée chaque année le 29 mai.

Au cours d’une cérémonie d’hommages aux soldats de la paix, Pene Mbaka a rendu hommage à ces casques bleus, dont certains ont péri pour la restauration de la paix en Ituri qui était jadis occupé par les groupes armés qui pullulaient dans la région.

«Nul n’ignore les sacrifices et services loyaux rendus par les contingents des Nations unies déployés en Ituri pour le rétablissement de la paix. Sans cette mission onusienne, notre province serait transformée en une poudrière, où les groupes armés qui s’y affrontaient tiendraient la population vulnérable en otage», a reconnu Abdallah Pene Mbaka.

De son côté, le commandant adjoint de la brigade de l’Ituri a dressé le bilan des actions des casques bleus dans cette province. Il s’agit notamment de la réduction des activités des milices et la protection des civils à travers les opérations militaires menées conjointement par les FARDC et la Monusco.

Il a également cité la formation administrée aux FARDC pour améliorer leur efficacité pendant les opérations et la construction de certaines infrastructures, comme les commissariats de police et les prisons pour la restauration de l’autorité de l’Etat dans les zones en conflit.

Malgré ces efforts, l’insécurité persiste dans certaines parties de l’Ituri surtout au sud d’Irumu et en territoire de Mambasa où des miliciens sont encore actifs.

Le chef de bureau de la Monusco à Bunia, M’hand Ladjouzi, a annoncé le lancement d’une opération d’envergure dans ces entités pour éradiquer les groupes armés. 

« Je tiens ici à vous assurer que les efforts de neutralisation des groupes armés seront poursuivis et intensifiés dans les jours et semaines à venir [pour] réduire les conflits intercommunautaires, relever les défis politiques et sociaux en Ituri et promouvoir la stabilité», a-t-il déclaré.

Plusieurs activités ont marqué cette journée des casques bleus à Bunia, notamment un match de volley entre les casques bleus et des militaires congolais et l’exhibition de danse par les élèves d’une école locale.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner