Le taux de desserte en eau potable est de 17% à Mbuji-Mayi

Des pompes de la Regideso le 4/4/2012 à l’usine de fourniture d’eau de Kinshasa- Ngaliema, réhabilitée par la coopération Japonaise. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

L’Assemblée plénière du cadre de concertation du secteur de l’eau, hygiène et assainissement a révélé, jeudi 2 juin, que le taux de desserte en eau potable est d’environ 17%, dans la ville de Mbuji-Mayi (Kasaï Oriental). La Regideso produit plus ou moins 10% et les autres partenaires environ 7%, renseigne la même source.
Ce forum avait pour objectif de dégager les problèmes majeurs que traverse le secteur d’eau dans cette province.

A travers les cinq territoires de la province, environ 99% d’habitants n’ont pas accès à l’eau potable, soit un taux de desserte de près de 2,02%, constatent les participants. Ils précisent qu’on compte 361 sources aménagées dans les zones de santé rurales, notamment à Tshilundu, Miabi, Tshilenge, Tshitenge, Kasansa et Tshishimbi.

Les participants à cette assemblée plénière indexent l’insuffisance de l’électricité, le faible budget et la vétusté du réseau comme les principales causes de la carence de l’eau dans la province du Kasaï Oriental. Ils proposent, au gouvernement provincial, de mettre, à la disposition des producteurs de l’eau un budget conséquent pour qu’ils se procurent du carburant afin de faire fonctionner des groupes électrogènes capables d’alimenter en énergie électrique les machines de production de l’eau.

Ils recommandent aussi, pour les milieux ruraux, de recourir aux purifiants et  parachever, à long terme, le projet de construction d’un barrage autonome pour la Regideso.
 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner