Kisangani : une ONG promeut la participation des communautés locales dans la gestion des espaces verts

Forêt du bassin du Congo. cbfp.org

Le plan quinquennal sur la promotion et la bonne gouvernance forestière dénommé « moyen d’exister vert » a été lancé il y a quelques jours. Au cours d’un atelier qui s’est clôturé jeudi dernier, l’ONG international Tropenbos indique que ces travaux avaient pour but de promouvoir la participation active des organisations de la société civile, des communautés locales et des peuples autochtones dans la gestion durable de leur espace vert ainsi que des ressources naturelles.

Le plan quinquennal est un programme à un axe prioritaire qui regroupe le plaidoyer et le lobbying pour que ces organisations, peuples autochtones et communautés soient renforcés des capacités pour défendre leurs causes dans la gestion de leur espace et des ressources naturelles qui s’y trouvent, a indiqué Alphonse Maindo, membre de cette ONG.

Cet atelier a porté sur l’élaboration d’une théorie de changement dans la gestion des forêts. Il a été organisé par l’ONG internationale Tropenbos qui en est l’exécutant. 18 personnes, leaders communautaires et membres des coordinations de la société civile de ces provinces ont pris part aux travaux du lancement de ce plan.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner