Tshopo: le pont Biaro menacé d’effondrement

Le pont Lindi à Bafwasende écroulé à cause des véhicules qui ne respectaient pas leur tonnage

Le pont Biaro, situé à 38 km au Sud de Kisangani est menacé d'effondrement depuis quelques jours. Le directeur provincial de l’Office des routes (OR) à la Tshopo, Jean-Jacques  Nkoko, l’a annoncé après avoir visité cette infrastructure samedi 11 juin.

Il affirme que l’affaissement du pont a été provoqué par le passage de gros camions qui, selon lui, continuent de traverser malgré une alerte de l’Office des routes sur l’état défectueux du pont.

Jean-Jacques Nkoko souligne l’importance de cet ouvrage qui permet notamment le transport des marchandises du port d’Ubundu à la ville de Kindu au Maniema.

Selon lui, l’écroulement du pont Biaro va couper la province du Maniema de tout ravitaillement en provenance de Kinshasa.

L’état de ce pont est à l’origine du retard de l’acheminement de matériel qui devrait être transporté de Kisangani à Kindu dans le cadre des préparatifs de la fête de l’indépendance le 30 juin.

Plusieurs autorités du pays dont le chef de l’Etat, Joseph Kabila, le Premier ministre ainsi que les présidents de deux chambres du Parlement sont attendues à Kindu à l’occasion des festivités.

Construit depuis l’époque coloniale, le pont Biaro pouvait supporter jusqu’à trente-deux tonnes. Selon l’office de routes, il ne peut supporter actuellement que 25 tonnes de charge.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner