Maniema: quatre présumés bandits armés présentés à Kalima

Des présumés bandits armés présentés le 13 juin à Kalima dans la province du Maniema. Radio Okapi/Photo Matthieu Ilunga

Le vice-gouverneur du Maniema, Jérôme Bikenge Musembe, a présenté lundi 13 juin quatre présumés bandits armés accusés « d’voir semé la terreur et la désolation » dans le territoire de Kalima.

Il a promis de poursuivre la traque des bandits qui insécurisent les populations civiles dans sa  province.

«La traque des malfrats va continuer. Au jour d’aujourd’hui, le gouvernement provincial est heureux de vous annoncer que les malfrats qui sèment la désolation à Kalima sont entre les mains de la justice. Dans d’autres pays, ils seraient passés par les armes mais chez nous, nous sommes respectueux des lois de la République», a déclaré Jérôme Bikenge.

Il a également assuré que ces suspects seront jugés.

Selon le vice-gouverneur, ces présumés bandits travaillaient avec Tchibalonza, un autre bandit réputé de la région qui a été arrêté le 11 juin courant.

Par ailleurs, Jérôme Bikenge a annoncé que la province du Maniema ne servirait pas de repères aux bandits armés.

Les quatre présumés bandits sont arrêtés trois semaines après que le chef de la cité de Kalima, Philémon Kikobya Fataki, a plaidé pour le renforcement des effectifs de la police et de l’armée pour sécuriser les habitants et leurs biens.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner