Tension à Buleusa : le vice-gouverneur du Nord-Kivu appelle au calme

Des déplacés de Mugunga au Nord-Kivu, 24/02/2011.

Le vice-gouverneur du Nord-Kivu, Feller Lutahichirwa, a appelé jeudi  les deux communautés de la localité de Buleusa (Nord-Kivu), les autochtones et les déplacés au calme et à la cohabitation pacifique.

Feller Lutahichirwa s’était rendu mercredi à Buleusa avec une mission interinstitutionnelle  composée des représentants du gouvernement, de l’Assemblée provinciale du Nord-Kivu et de la Monusco pour calmer les tensions communautaires observées ces derniers jours suite à un conflit qui oppose les déplacés aux populations autochtones  à cause de l’arrivée massive des déplacés dans cette localité.

 En début de semaine, des rumeurs faisant état de la présence des combattants FDLR dans le camp de ces déplacés ont entrainé des échauffourées entre les membres des deux communautés. Des sources locales ont déploré l’incendie du camp des déplacés ainsi que la mort de cinq personnes dont quatre déplacés et un autochtone. Depuis, la situation est restée tendue sur le terrain.

Les autochtones qui accusent les déplacés d’être à l’origine de l’insécurité dans la localité parce qu’ils comptent dans leur rang des FDLR,  ont exigé du vice-gouverneur le départ immédiat des déplacés vers d’autres localités du territoire.

De leur côté, les déplacés qui se sont regroupés tout autour du campement des FARDC à Buleusa par peur des représailles,  affirment être traqués par  la jeunesse de Buleusa ainsi que par la milice du NDC-Rénové de Guidon, très active selon eux  autour de la localité de Buleusa.

 Feller Lutahichirwa a promis de revenir dans une semaine avec des solutions définitives à leurs préoccupations.

Pendant ce temps, des sources locales signalent des mouvements de certains habitants de Buleusa qui quittent  la cité  pour se réfugier dans des localités voisines par crainte de représailles de l’une ou l’autre partie.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner