Goma: environ 85 personnes kidnappées en 6 mois

Les éléments d'un groupe d'autodéfense populaire de Lemera dans les moyens plateaux d'Uvira, à Mulenge, Sud-Kivu année 2012. Radio Okapi/Ph. Fiston NGOMA

Des ONG membres de la coalition «Déracinons le trafic humain en RDC» ont révélé qu’environ 85 personnes ont été enlevées, depuis janvier dernier, dans la ville de Goma (Nord-Kivu).

Ces structures l’ont affirmé, samedi 18 juin, au cours d’une conférence de presse dans la capitale provinciale du Nord-Kivu.

Ces organisations parlent d’une situation désastreuse concernant la traite des personnes dans cette partie du pays.

La présidente de l’ONG Justice et Equité, Florence Boivin-Roumestan, parle de plusieurs techniques utilisées par ces ravisseurs:

«Tous les garçons qu’on est en train de nous voler à Goma partent dans les groupes armés dont l’ADF, qui ensuite vend ces enfants pour le groupe musulman terroriste. C’est un problème de sécurité national énorme ! Les trafiquants d’êtres humains sont les mêmes qui trafiquent des drogues et des armes».

Elle a également souligné que ces assaillants usent de mensonge, de ruse, de séduction, de violence, de la peur et de menace de mort.

Florence Boivin-Roumestan a par ailleurs signalé que ces ravisseurs utilisent régulièrement la torture physique pour s’assurer que la personne enlevée ne s’échappe pas à leur contrôle.

Radio Okapi a tenté en vain de joindre les responsables du service de la Protection des civils du Nord-Kivu.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner