Les détenus de la prison de Dungu manquent de nourriture

La prison de Dungu (Province Orientale) réhabilitée par la Monusco (Avril 2012)

Le directeur de la prison de Dungu, Edmond Lukakau, dans la province du Haut-Uélé demande de l’aide des autorités provinciales pour les détenus de cette maison carcérale qui manquent de nourriture.

La prison de Dungu compte 225 détenus dont 5 femmes. Faute d’assistance des autorités, les détenus sont nourris notamment grâce aux dons des églises locales.

Selon le directeur de la prison, la dernière intervention des autorités dans sa maison carcérale remonte à novembre 2014.

Une enveloppe de 1,4 million francs congolais (1 400 dollars américains) lui avait été remise pour nourrir les détenus. Selon le directeur de prison, ce montant a assuré l’alimentation des prisonniers pendant deux mois.

Ces conditions de vie détérioreraient la santé des détenus qui ne peuvent pas être soignés correctement, faute de médicaments au dispensaire de la prison.

Les détenus malades ne peuvent pas non plus être envoyés à l’hôpital général pour être soignés, faute de gardes.

Le nombre insuffisant de policiers ne permet pas d’en détacher quelques-uns pour accompagner les prisonniers à l’hôpital.

Edmond Lukakau dit espérer que les nouvelles autorités provinciales du Haut-Uélé vont se pencher sur cette question.

Les détenus de cette prison ont tenté de se soulever le 15 juin dernier à la suite du décès d’un prisonnier. Des échauffourées avaient suivi le soulèvement.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner