RDC: Joseph Kabila appelle à l’enrôlement des électeurs

Le Président Joseph Kabila a reçu la délégation de sénateurs congolais le 17/06/2015 à la cité de l’Union africaine à Kinshasa lors des consultations. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Le chef de l’Etat Joseph Kabila a appelé vendredi 24 juin à Kalemie la population congolaise  à participer à l’enrôlement des électeurs, prévu par la Commission électorale nationale indépendante (CENI) à partir du mois de juillet.

Au cours d’une adresse d’une dizaine des minutes, le président de la République a lancé cet appel:

«Je voudrais m’adresser à tout le pays à travers la population de Kalemie. Bientôt nous allons entamer le processus électoral. Les vieux, les jeunes, les mamans et papas doivent se préparer pour les opérations d’enrôlement des électeurs au mois de juillet prochain», a-t-il déclaré au cours d’une adresse d’une dizaine des minutes devant des habitants de cette ville de la province du Tanganyika.

Il a souligné la nécessité d’organiser les élections en RDC.

«Nous sommes en démocratie et nous devons organiser des élections dans tout  le pays. Donc, il faut se préparer pour le processus électoral, qui démarre en juillet jusqu’à l’organisation des élections», a fait savoir Joseph Kabila.

Le chef de l’Etat a fait savoir que les élections ne vont pas s'accompagner d’effusion du sang.  

« Pour la démocratie, nous allons organiser les élections dans ce pays. Tous ceux qui disent qu’il n’y aura pas d’élection et déclarent que le sang va couler, alors s’ils viennent ici [Kalemie], il faut leur demander: le sang de qui va couler ? Parce qu’à Kalemie, on a versé beaucoup de sang et nous ne voulons plus que le sang coule », a-t-il indiqué.

Selon la constitution, l’élection présidentielle doit intervenir en novembre 2016. Mais, le président de la CENI, Corneille Nangaa, avait affirmé en mars dernier que les contraintes techniques notamment la révision du fichier électoral, ne permettraient pas à son institution d’organiser les élections dans le délai constitutionnel.

A (re)Lire: Corneille Nangaa: «Des contraintes techniques ne permettent pas d'organiser les élections» dans le délai

A cette occasion, il avait annoncé que la CENI introduirait une requête à la Cour constitutionnelle pour obtenir une petite extension qui «ne sera pas éternelle», selon ses propos.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner