Lubumbashi: reprise du procès de 32 pygmées et bantous accusés de génocide

Une vue de la salle d'audience du tribunal militaire ce 29 avril 2011 à Kinshasa, lors du procès des presumés insurgés Eniele.jpg

Le procès des trente-deux pygmées et bantous poursuivis par la justice congolaise pour crime de génocide et crime contre l’humanité a repris mardi 28 juin à la prison de la Kasapa à Lubumbashi. Ces personnes sont accusées des crimes qui auraient été commis  lors du conflit opposant depuis 2013 les deux communautés dans les territoires de Kabalo et Manono (Tanganyika).

Pour la première fois depuis l’ouverture du procès en 2014, trois victimes ont participé à l’audience. Il s’agit d’un chef de village pygmée, une jeune fille Luba et une femme violée.

La cour a procédé à l’identification des victimes. Le greffier a ensuite lu les procès-verbaux des audiences précédentes.

L’audience a été renvoyée au lundi prochain. Les témoins et victimes seront auditionnés.

Les tensions entre les pygmées et les bantous dans le Tanganyika sont apparues en 2013.

Certains territoires de l’ancienne province du Katanga ont été le théâtre de nombreux affrontements entre les deux communautés. Des violences qui ont entraîné un cycle de tueries, pillages, incendies de villages et déplacements de population.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (150)
Ceni (116)
Elections (81)
FARDC (53)
Police (49)
Kasaï (46)
Monusco (39)
CNSA (37)
élection (37)
Kinshasa (34)
Kananga (33)
Beni (28)
Grève (27)
Onu (25)
gouverneur (25)
Léopards (24)