Pamphile Mabiala: «La RDC est un pays où la crise politique est récurrente»

Palais de la nation à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

«La RDC est un pays où la crise politique est récurrente. Quand la crise se répète, on perd le temps. L’argent pour la reconstruction part dans la résolution des conflits. C’est ce qui fait que finalement on patine », analyse le professeur Pamphile Mabiala. Historien et auteur de l’ouvrage intitulé « La démocratie au bout du fusil », il dresse le bilan de l’indépendance de la RDC, 56 ans après son obtention.

Il désapprouve par ailleurs l’attitude des acteurs politiques congolais qui ne visent que leurs propres intérêts depuis 1960, d’après lui.
«Les dialogues sont souvent faits pour que les acteurs politiques mécontents trouvent aussi leurs comptes dans le partage du pouvoir. Ça devient finalement un outil  de service politique pour les opposants et pour ceux qui sont au pouvoir», affirme-t-il.

Il garde néanmoins l’espoir pour l’avenir. «Dans ce pays, nous avons des potentialités, des ressources stratégiques, des ressources minières pour résoudre beaucoup de problèmes de la population et du monde. A partir du moment où nous y ajoutons les valeurs républicaines, l’amour de la patrie, l’amour du bien, alors mêmes les jeunes pourront se sacrifier pour le pays, pour promouvoir l’idée de la grandeur de la République», estime-t-il.

Le professeur Mabiala répond aux questions de Pascal Masirika.

/sites/default/files/2016-06/29062016-p-f-kinshasa_prof_pamphile_mabiala-00_2.mp3
 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner