Le Phare: « Présidentielle: Kabila prolonge le suspense »

 

Le Président Joseph Kabila le 17/06/2015 à la cité de l’Union africaine à Kinshasa lors des consultations. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Revue de presse du vendredi 1er juillet 2016
Les journaux de Kinshasa reviennent largement sur la célébration du 56e anniversaire de l’indépendance de la RDC et aux réactions des acteurs politiques au discours prononcé par le président Joseph Kabila à cette occasion.
Le Phare fait remarquer que les spéculations allaient dans tous les sens, à la veille de la célébration du 56e anniversaire de l’indépendance, au sujet de l’intention du Chef de l’Etat de ne pas se représenter pour un troisième mandat à la tête du pays.

Mais à l’arrivée, note le journal, Joseph Kabila a choisi de prolonger le suspense, en début de soirée du 29 juin 2016. Il a certes confirmé la tenue des élections mais il a donné l’impression de ne pas faire cas de leur chronogramme, rapporte  le quotidien pour qui  le grand débat de l’heure se focalise sur l’organisation ou non de l’élection présidentielle en
novembre 2016. Une élection pour laquelle Kabila est constitutionnellement non partant, commente le confrère.

A défaut de désigner son « dauphin » ou d’en esquisser le profil au sein de la Majorité présidentielle ou en dehors de celle-ci, le président de la République a préféré s’appesantir sur l’enrôlement des électeurs, un processus à inscrire en droite ligne du « glissement », car sa matérialisation exige au moins 18  mois de travail, selon la Ceni, conclut le journal.

La Prospérité écrit, pour sa part, que « Kabila ira jusqu’au bout » dans le processus électoral. Pour le tabloïd, le président de la République a lancé un appel à la mobilisation de toutes énergies des Congolais autour du dialogue et des élections, dans un élan de résistance farouche contre toute forme d’atteinte à la souveraineté.

« Le processus électoral est et demeure irréversible. Le Dialogue est, lui,  impératif. Joseph Kabila qui, en tout état de cause, félicite la CENI, dit avoir enjoint le gouvernement de la République de prendre toutes les dispositions en vue de  la réussite de la  révision des listes électorales mais, aussi, la bonne fin de toutes les autres opérations résiduelles », écrit encore La Prospérité.

Pour L’Avenir, c’est un Joseph Kabila souverainiste qui s’est adressé à ses compatriotes, à travers un discours d’appel à la responsabilité et à la prise de conscience. Le chef de l’état, poursuit le journal, fonde sa foi sur la maturité des Congolais face aux plans machiavéliques des forces impérialistes et est disposé à nouer des partenariats constructifs et mutuellement avantageux avec tous les autres États, dans le respect de leurs peuples respectifs.

Certains quotidiens kinois consacrent aussi leurs colonnes à la clôture du colloque de l’opposition pro-dialogue.

Forum des As indique que les leaders de cette plateforme recommandent notamment que le dialogue politique accouche d’un pacte républicain qui permette de remettre le processus électoral sur les rails sans énerver la Constitution et que l’opposition et la majorité au pouvoir se concertent en vue de désigner les Co-modérateurs du dialogue politique national et inclusif tel que prévu par l’ordonnance présidentielle le convoquant.

« Clôture du colloque de Kinshasa: L’opposition pro-dialogue en appelle à la convocation hic et nunc du dialogue », titre, de son côté, L’Avenir.
Le journal renseigne que Sylvanus Mushi Bonane, Mbwela, Corneille Mulumba, Jean-Marie Ntatu Meyi, Martin Kavunja, Francis Badibangi, Idambito, Steve Mbikay, Justin Bitakwira et Me Azarias Ruberwa  ont formulé le vœu de voir le dialogue être convoqué dès le mois de juillet pour décrisper la situation politique en  RDC, en vue de la bonne tenue des élections apaisées et crédibles.

La Prospérité qui parle du « dernier cri de Ruberwa pour le dernier virage du dialogue » rapporte que l’ancien vice-président demande à  ceux qui seraient encore sceptiques de participer au dialogue pour y trouver un compromis politique et sauver la nation de tout péril.
 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner