RDC: le groupe de soutien à la facilitation recommande la tenue du dialogue avant fin juillet 2016

Addis Abeba, Ethiopie: Réunion inaugurale du Groupe de soutien pour la facilitation du dialogue national en RDC qui a lieu au siège de l'Union africaine à Addis-Abeba, en Ethiopie. Photo MONUSCO/James Gadin

Réuni pour la première fois à Addis-Abeba, lundi 4 juillet, le groupe de soutien à la facilitation du dialogue national en RDC recommande la tenue de ce forum avant la fin du mois de juillet 2016. Selon un communiqué de l’Union Africaine, ce groupe a réaffirmé son engagement pour le dialogue national fructueux avec toutes les parties prenantes de la RDC. Celles-ci sont invitées à créer un environnement propice à la tenue du dialogue national.

Au terme des échanges, ce groupe a résolu d'entreprendre des consultations visant à encourager toutes les parties prenantes à participer à ce forum.

Le groupe de soutien à la facilitation appelle la communauté internationale à fournir le soutien nécessaire qui contribue à surmonter les défis que connaît la Commission électorale nationale indépendante (CENI) face à l'inscription des électeurs.

Ce groupe de soutien réunit des représentants de l’Union africaine, de l’Union européenne, de l’ONU, de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF), de la SADC, de la CIRGL ainsi que la MONUSCO.

Au cours de la réunion d’Addis-Abeba, le chef de la mission onusienne en RDC a informé l’assistance sur la situation politique qui prévaut dans le pays.

Selon le communiqué de l’UA, Maman Sidikou a mis un accent particulier sur l'état d'avancement en ce qui concerne les efforts visant à convoquer le dialogue national.

La situation reste précaire et nécessite ainsi le besoin urgent pour appuyer le facilitateur afin de commencer ce dialogue national, a insisté le numéro un de la Monusco.

Ce dialogue politique a été annoncé par le chef de l’Etat depuis l’année dernière pour permettre la tenue d’élections apaisées en RDC.

Mais l’idée ne fait pas l’unanimité au sein de la classe politique. Certains opposants boudent l’organisation de ce forum, suspectant la majorité d’user de stratagèmes pour permettre le maintien au pouvoir de Joseph Kabila au-delà de son mandat qui s’achève en décembre prochain.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner