Attaque de l’aéroport de Goma : le prévenu Kambale Mujinga plaide coupable

Aéroport de Goma

Le deuxième suspect de l’attaque de l’aéroport de Goma au Nord-Kivu, Kambale Mujinga, a plaidé coupable. Lors de l’audience du lundi 4 juillet à la Cour militaire opérationnelle, il a reconnu avoir distribué au moins une cinquantaine d’armes de marque AK 47 à plus de cent combattants la veille de l’action.

L’attaque de l’aéroport de Goma a eu lieu dans la nuit du 1er au 2 juin 2015. Quatre éléments de la garde républicaine ont été tués et sept autres grièvement blessés.

Kambale Mujinga a avoué que les combattants qui ont attaqué l’aéroport de Goma, étaient déployés sur quatre fronts, refusant tout de même de répondre à certaines questions de la Cour sur l’acquisition des armes qui auraient été fournies par certaines autorités civiles et militaires.

La Cour militaire opérationnelle a appelé Kambale Mujinga à asseoir ses arguments sur l’implication des personnes mises en cause.

Elle a aussi rappelé la gravité des faits, soulignant que le prévenu et ses complices encourent une peine capitale.

27 des 36 prévenus ayant attaqué l’aéroport de Goma comparaissent devant la cour militaire de Goma pour cinq chefs d’accusations, dont la participation à un mouvement insurrectionnel.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner