Lualaba : la population consomme les poissons portant des lésions malgré l’interdiction des autorités

Des poissons de la pêche artisanale au mois de mai 2013, au bord de l’océan Atlantique à Moanda en République Démocratique du Congo. ©Don John Bompengo

Les habitants du territoire de Sandoa  (Lualaba) continuent de manger les poissons portant des lésions malgré les mesures prises par les autorités, la semaine dernière, interdisant la consommation de cette denrée. Le ministre provincial de l’Agriculture, pêche et élevage de la province du Lualaba, M. Scapin Katayi, l’a déploré dimanche 3 juillet.

Selon le ministre, ces poissons portant des lésions sont malades. Malheureusement, ils sont vendus depuis quelques jours aux habitants par les pêcheurs.

« Il faut d’abord que la population de Sandoa soit informée que les plaies qu’on a constaté sur les poissons est une maladie. Ce ne sont pas toutes les espèces qui sont touchées mais cette maladie » a-t-il fait savoir.

Scapin Katayi  indique avoir dépêché lundi une équipe d’experts pour prélever les échantillons sur ces poissons, les analyser et déterminer l’agent pathogène à la base de cette maladie.

En attendant les résultats, il appelle la population de Sandoa à ne pas consommer ces poissons pour qu’elle ne soit pas exposée à des maladies inconnues.​

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner