RDC: Delly Sesanga trouve «normal» la «solidarité» de la communauté internationale

Delly Sesanga, président de l’Alternance pour la république (AR). Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

« Il est tout à fait normal que la communauté internationale continue à exprimer la solidarité à l’endroit du peuple congolais pour nous accompagner sur le chemin de la stabilité constitutionnelle qui est la voie indiquée pour retrouver la paix et la concorde intérieure », a déclaré dimanche 10 juillet Delly Sesanga, président de l’Alternance pour la république (AR), plateforme proche de Moïse Katumbi.

Il répond au porte-parole du gouvernement qui a dénoncé cette semaine l’ingérence étrangère dans les affaires congolaises.

A(re)Lire: RDC: Lambert Mende dénonce «l’ingérence» extérieure

Pour Delly Sesanga, la RDC continue de connaître des problèmes d’instabilité politique et sécuritaire qui nécessitent la solidarité de la communauté internationale.

«Sur la question de l’ingérence, il y a le fait que ce gouvernement a été incapable de sortir notre pays du statut d’Etat post-conflit pour ramener cet Etat à la situation normale. Le pays continue à demeurer une menace sur la sécurité collective sous-régionale », explique le député de l’opposition.

M. Sesanga estime que le gouvernement congolais « devrait plutôt se concentrer sur ce qu’ont été les raisons de son incapacité à résoudre réellement les problèmes des Congolais et à stabiliser le pays plutôt que de s’attaquer à ceux qui expriment aujourd’hui une solidarité à l’endroit de notre peuple »

Au cours d’une conférence de presse tenue jeudi dernier, le porte-parole du gouvernement, Lambert Mende, a rejeté et condamné « l’ingérence » des gouvernements étrangers  dans les affaires intérieures congolaises.

Il a dénoncé le comportement des institutions parlementaires étrangères qui s’autorisent à délibérer, statuer et légiférer sur les affaires de la RDC en s’appuyant «malicieusement sur un droit d’ingérence humanitaire» par des sanctions ciblées contre des fonctionnaires congolais.

Le chef de la police de la ville Kinshasa, Général Kanyama, a récemment été sanctionné par les Etats-Unis.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (169)
Ebola (62)
FARDC (51)
Ceni (30)
Kinshasa (30)
FCC (29)
Unpc (28)
Beni (28)
Corruption (26)
UDPS (26)
Sécurité (21)
Monusco (21)
Butembo (21)
élection (19)
Police (19)
Maï-Maï (18)