Nord-Kivu: la société civile dénonce la montée de l’insécurité à Ntoto

Walikale (marqué en rouge sur la carte) au Nord Kivu.

La société civile de Walikale (Nord-Kivu)  a dénoncé, jeudi 14 juillet, la montée de l’insécurité causée par les groupes armés et des bandits à Ntoto, groupement Waloa-Uroba, ainsi que dans la localité de Mubi et ses alentours, dans le groupement Utunda, sur l’axe Kisangani. 

Le 1er vice-président de cette structure, Apollinaire Mibeko, a indiqué à Radio Okapi que plusieurs cas d’exactions, de pillages et extorsions étaient enregistrés depuis le retrait, il y a quelques jours, des militaires FARDC de la localité de Ntoto (Nord-Kivu). 

«Nous avons dit que les patrouilles au niveau de Ntoto ne suffissent pas. Nous avons déjà amorcé les pourparlers avec le sous-secteur opérationnel au niveau de Walikale-centre pour redéployer les militaires FARDC dans la zone. C’est ça la demande de la société civile et de la population », a-t-il indiqué à Radio Okapi.   

M. Mibeko a par ailleurs souligné qu’après le départ des FARDC de Ntoto, les Maï-Maï Kifuafua avaient aussitôt réoccupé le village, commettant des représailles contre la population accusée d’avoir accueilli et collaboré avec l’armée nationale. 

D’après lui, un groupe des bandits armés insécurisent aussi la localité de Mubi à Walikale, ainsi que les axes qui mènent vers les carrières minières,  notamment Angoa.  

Ces malfrats pillent des biens des commerçants chaque jour, a indiqué Apollinaire Mibeko, soulignant qu’une femme a été même tuée par balle dans sa boutique et un homme, blessé au début du mois de juillet en cours. Les cultivateurs ne parviennent plus à accéder aux champs dans les campagnes, a-t-il poursuivi.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner