Démission de François Muamba

François Muamba, coordonnateur du mécanisme national de suivi de l’accord d’Addis-Abeba, lors d’un point de presse le 7/11/2013 à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

A travers une lettre  adressée au président de la République la semaine dernière, François Muamba  a démissionné du poste de coordonnateur  du Mécanisme national de suivi de l’accord cadre d’Addis Abeba. Il  affirme que c’est  l’esprit  républicain, expression de son patriotisme, qui l’a amené à respecter les choix du chef de l’Etat  et assumé les siens.

Certains observateurs estiment que cette démission aura de l’incidence sur la mise en œuvre de l’accord cadre d’Addis-Abeba. Une autre opinion pense plutôt que cette démission intervient tardivement.

-Qu’en pensez-vous ?

/sites/default/files/2016-07/20160718-pa-demission-francois-muamba-site.mp3

Thème du mardi 19 juillet 2016

Les conclusions d’une enquête de l’ONG internationale Greenpeace Afrique publiées mardi dernier révèlent que le gouvernement congolais a accordé en 2015 trois concessions d’une surface totale de 650.000 hectares aux sociétés SOMIFOR et FODECO. Cela en violation du  moratoire qu’il a lui-même mis en place en 2002 sur l’attribution de nouveaux titres d’exploitation forestière.

En réaction, le ministre de l’Environnement affirme que ces contrats de cession dont parle Greenpeace n’existent pas physiquement. Selon lui, il n’y a pas eu violation du moratoire dans l’octroi de ces concessions. 

-Comment commentez-vous cette actualité?

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner