Récusation d'Edem Kodjo par le Rassemblement de l'opposition

Le facilitateur de l'Union Africaine pour le dialogue politique en République Démocratique du Congo, Edem Kodjo lors d’une conférence de presse à Kinshasa, le 11/04/2016. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Dans un communiqué signé dimanche 24 juillet par Etienne Tshisekedi, le Rassemblement des Forces politiques et sociales de la RDC acquises au changement récuse Edem Kodjo, facilitateur du dialogue national. Il lui est reproché notamment de n’avoir pas respecté le consensus sur le groupe international de soutien au facilitateur, qui devrait se transformer en groupe de facilitation du dialogue.

Entre-temps, la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) plaide pour la tenue du dialogue d’ici la fin du mois d’août. Cette démarche est appuyée également par l’Eglise du Christ au Congo.

 

-Comment commentez-vous cette actualité?

Invité : Professeur Félicien Kabamba, chercheur au centre d’études politiques de l’univesité de Kinshasa.

/sites/default/files/2016-07/20160727-pa-recusation-edemkodjo-site.mp3

 

Thème du jeudi 28 juillet 2016.

Le nouveau code des assurances du 17 mars 2016 est  notamment l’aboutissement d’un long  processus de libéralisation du secteur en RDC.   Le processus de libéralisation va se compléter avec la mise en place des animateurs de l’autorité de régulation et de contrôle des assurances, institution qui doit agréer les nouvelles compagnies d’assurances.

Cette ouverture va certes amener la compétitivité, estiment certains observateurs; mais elle devra aussi  faire face au manque de confiance qui  avait poussé beaucoup d’entreprises  à  assurer leur patrimoine  à l’étranger.

-Quels sont selon vous les préalables à remplir pour mettre ces entreprises en confiance?

 

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner