Nord-Kivu: une position de l’armée attaquée à Nyamilima

Armes à main, les militaires de Fardc concentrés lors du défilé du 30 juin 2010. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Des hommes armés ont attaqué jeudi 28 juillet en fin d’après-midi une position de l’armée à Nyamilima.

Il s’en est suivi des affrontements, qui ont duré environ deux heures, selon des sources de la société civile locale. 

Des sources militaires rapportent que l’attaque a été menée par des miliciens Maï-Maï d’un groupe dirigé par un dénommé Charles Kakule.

Ces combattants auraient profité d’un repli stratégique des militaires pour emporter deux armes d’appui avant d’incendier le campement militaire, notent les mêmes sources.

Selon des sources militaires, un soldat est toujours porté disparu. La société civile fait état d’une femme âgée d’une soixantaine d’années blessée par une balle perdue.

Ce vendredi dans la matinée, l’on signale une accalmie dans la région. Les commerces ont ouvert.

L’armée a repris sa position. Les habitants, qui avaient fui Nyamilima pour passer la nuit dans les villages environnants, sont rentrés.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (106)
RDC (101)
Elections (91)
Ebola (86)
élection (46)
FARDC (39)
Beni (31)
Monusco (30)
MLC (26)
FCC (23)
Linafoot (20)
Caf (19)
Opposition (18)