Haut Lomami : un inspecteur judicaire vérifie la conformité des filets de pêche

Les pécheurs du fleuve Congo à Kinshasa. Radio Okapi/ John Bompengo

Les pêcheurs du secteur de  Kizanga dans le Haut Lomami sont mécontents. Un inspecteur judiciaire vérifie s’ils utilisent les filets à mailles prohibées, une prérogative réservée au service de l’agriculture pêche et élevage et non au parquet, explique Mathieu Ilunga Ngandu, président de la Société civile du territoire de Bukama(Haut-Lomami).
 
Le même inspecteur dont l’identité n’a pas été dévoilée impose des amendes de l’ordre de 5000 à 20 000 Francs congolais (5 à 20 dollars) lorsqu’il juge les filets non conformes.
 
Le chef du parquet secondaire de Bukama déclare pour sa part que l’inspecteur incriminé ne respecte pas les instructions de sa hiérarchie. D’après lui, la police a reçu la mission de l’interpeller.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner