Le gouvernement appelé à réhabiliter les hôpitaux pillés à Nyunzu

L’hôpital général de référence de Manono Ph. François-Xavier Mibe

Le médecin chef de zone de santé de Nyunzu (Tanganyika), docteur Patric Ezongya, appelle le gouvernement à réhabiliter et équiper les hôpitaux pillés lors des conflits ethniques entre pygmées et Luba.

Il a lancé cet appel samedi 13 août au cours d’une rencontre avec des représentants du gouvernement provincial du Tanganyika et la MONUSCO, en mission dans la région.

«Pour le centre de santé de Ngombe, tous les outils de collecte des données et de transmission ont été pillés. Il y a même un frigo solaire qui a été touché. Dans les centres pillés, on a pris tout ce qui avait comme matériel. Donc, les centres sont restés presque déserts. Il y a un besoin qu’on puisse ramener encore des matériels dans ces structures d’autant plus que l’infirmier titulaire de cette aire de santé est toujours sur place», a souligné docteur Patric Ezongya.

Les pillages de ces centres hospitaliers ont été perpétrés en juillet dernier lors des affrontements communautaires entre Luba et pygmées.

Les premiers pillages, suivis des incendies des structures sanitaires, ont ciblé la localité de Ngombe, à 40 km au Sud-Ouest de Nyunzu. Les centres de santé de Makumbo et de Ngoy, à 85 km sur l’axe Nyunzu-Manono, ont subi le même sort.

Actuellement, il y a des militaires autour des centres de santé pillés pour assurer la sécurité.

Les derniers conflits entre Luba et pygmées ont également occasionné le déplacement des populations dans la zone.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner