Bunia: activités commerciales paralysées après le nouveau massacre à Beni

Boulevard de libération, principale artère de Bunia. Photo José des Chartes Menga, Radio Okapi/Ph.José des Chartes Menga

Les activités commerciales sont paralysées depuis ce lundi 15 août dans la matinée à Bunia en Ituri à la suite du nouveau massacre perpétré à Beni (Nord-Kivu).

Les commerces appartenant aux ressortissants du territoire de Beni sont fermés. Des habitants de Bunia ont organisé un culte en mémoire des victimes de Beni.

Le samedi dernier, des présumés rebelles ougandais ont massacré plusieurs dizaines de personnes dans ce territoire du Nord-Kivu. La société civile parle de cinquante personnes tuées.

Le vice-président des membres de la communauté Nande à Bunia, Martin Bwanakawa, condamne ce nième massacre.

Il appelle les gouvernants à jouer leur rôle afin de protéger le territoire de Beni et ses environs. Il exhorte les habitants de Beni à la résistance.

/sites/default/files/2016-08/03._150816-p-f-_reaction_communaute_nande_son_bwanakawa-00_2.mp3

Martin Bwanakawa affirme être inquiet du mode opératoire des personnes qui commettent des meurtres à Beni.

«On nous égorge avec des couteaux, des manchettes et des haches. C’est devenu quelle sorte de boucherie ? Nous sommes tous Congolais. Nous avons déjà perdu quatre-vingt-douze innocents tués sans cause», se plaint-il.

Après le massacre de Beni, le gouvernement national a décrété trois jours de deuil national alors que la société civile de Beni organise, en plus de ce deuil, trois journées ville-morte.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner