Beni: la société civile réclame la révocation des ministres de la Défense et de l’Intérieur

Des habitants du territoire de Beni, Nord-Kivu, où des présumés rebelles ADF ont commis des massacres contre des civils. Mai 2015. Photo MONUSCO/Myriam Asmani

Les responsables de la société civile de Beni et Lubero ont demandé lundi 15 août au président Joseph Kabila de révoquer les ministres de l’Intérieur et de la Défense, après le nouveau massacre des civils perpétré samedi dernier dans le territoire de Beni.

« Nous recommandons au chef de l’Etat de procéder à la révocation des ministres nationaux de la Défense et de l’Intérieur, étant donné qu’ils ont montré leurs défaillances de réunir d’urgence un conseil des ministres à Beni de manière à approfondir des réflexions sur les enjeux sécuritaires de la partie nord de la province du Nord-Kivu », rapporte Georges Katsengo, président de la société civile de Lubero.

Les membres de la société civile de Beni et Lubero demandent aussi au président de la République de déplacer l’état-major de l’armée- situé dans la ville de Beni- vers les localités proches des zones où se déroulent les opérations militaires.

Selon eux, ces recommandations figurent dans la lettre ouverte qu’ils avaient adressée à Joseph Kabila en mai dernier sur les massacres des civils dans cette partie du pays.
Le territoire de Beni connaît des massacres des populations civiles depuis deux ans. Le samedi dernier, une cinquantaine de personnes y ont été tuées.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner