Beni: ouverture du procès des présumés rebelles des ADF

Photos du Rond Point de Beni.JPG

Le procès des présumés rebelles ougandais des ADF, accusés des massacres des civiles dans le territoire de Beni, a débuté samedi 20 août. Six prévenus comparaissent devant la cour militaire opérationnelle du Nord-Kivu à la tribune du 8 Mars de la mairie de Beni en présence de nombreux habitants. 

Un dispositif sécuritaire militaire et policier est déployé tout autour de la mairie et dans d'autres avenues menant vers la tribune du 8 Mars ou se tient ce procès.

Dans le cadre de ce procès, quatre-vingts présumés rebelles ougandais des ADF sont gardés dans la prison centrale de Kangwanyi à Beni, Selon le porte-parole du Gouvernement, Lambert Mende. Parmi eux, a-t-il précisé, il y a  beaucoup de sujets ougandais, tanzaniens, rwandais et quelques Congolais.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner