Maladies oculaires: plus de 800 personnes soignées à Kisangani

Une vue aérienne de la ville de Kisangani.

A Kisangani (Tshopo), le Centre de santé Mokili a soigné, à la première moitié d'août, 852 personnes souffrant de différentes pathologies oculaires.

Le médecin ophtalmologue et directeur de ce projet, docteur Dimanche Bassay a indiqué que sur les cas soignés, il y a 84 cataractes.

«Nous avons préconisé de consulter au moins mille malades et d’opérer cent cataractes. Nous avons eu 852 cas de consultation. Sur notre liste d’attente, il y a encore des maladies à opérer», a-t-il souligné.

Cette campagne de soins est la troisième depuis 1997, l’année du lancement du projet de lutte contre la cécité, à Kisangani.

Plusieurs villages riverains en aval du fleuve Congo de l’ex-Province Orientale sont frappés par cette maladie.

Les localités les plus touchées sont celles d’Isangi, Iyambi I et Iyambi II, Yahuma et Basoko, à une centaine de kilomètres de la ville de Kisangani.

La cécité fait partie de maladies tropicales dites négligées et elle est causée par un ver appelé "Onchocerca Volvulus". Cette maladie entraine de sérieuses lésions cutanées et une cécité irréversible sans sa phase finale.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner