Activités paralysées à Butembo

Le gouverneur du Nord-Kivu, Julien Paluku, lors d'un meeting à Butembo jeudi 28 juillet 2016. Photo Radio Okapi/Papy Martial Mukeba

Les activités ont été paralysées la journée de mercredi 24 août jusqu’en début de soirée, à Butembo (Nord-Kivu),  après que deux femmes de plus de 50 ans ont été brûlées vives.

Les victimes venaient d’arriver à bord d’un minibus quand elles sont tombées entre les mains d’un groupe de jeunes manifestants au centre-ville de Butembo, qui les soupçonnaient de faire partie des combattants qui infiltreraient Butembo depuis quelques jours.

Des sources locales rapportent que la situation est restée confuse et des tirs étaient entendus dans toute la ville de Butembo. Les commerces n’ont pas fonctionné.

Interrogés, certains habitants, ont indiqué ne pas connaitre l’origine des tirs, ni leurs auteurs.

Mardi, un jeune homme d’une trentaine d’année, habitant de Butembo, a également été brûlé vif. Il était soupçonné d’être un membre du mouvement rebelle ougandais des ADF, actif dans la région.

Le vice-gouverneur du Nord-Kivu, Feller Lutahichirwa qui séjourne depuis mardi à Butembo, a réuni les autorités locales ainsi que les membres de la société civile pour dsicuter de la situation.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner