Nord-Kivu : UNMAS détruit six tonnes de munitions défectueuses

Armes et munitions récupérées lors de l'opération Ville sans armes à Goma. Novemvre 2014. Photo Radio Okapi/Sifa Maguru

Le service de lutte anti-mines de la MONUSCO (UNMAS) a détruit au moins 6 tonnes de munitions défectueuses, essentiellement des FARDC mais aussi celles apportées par la population, du 16 au 23 août dans la région de Walikale, notamment à Boboro et à Biruwe, respectivement à 20 et 70 km de Walikale-centre.

Jacob Benidjo, Officier national des opérations à UNMAS/Goma indique qu’ils ont  détruit tous les stocks qui étaient gardés dans les dépôts des FARDC à Biruwe et à Boboro. Mais il précise que le travail n’est pas fini.

« Reste maintenant que […], comme il y avait la guerre, il y a des munitions qui tombaient dans la brousse. La population vit de l’agriculture -, peut-être qu’il peut y avoir d’autres munitions lorsque la population travaille dans les champs, on peut trouver ça. Donc, on peut toujours nous alerter, et nous pouvons procéder à la destruction », indique-t-il.

Il fait remarquer que ces engins-là constituaient vraiment un danger permanent pour la population.
 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner