Kisangani: le MSR dénonce la démolition des maisons à l’aéroport de Simi Simi

Démolition des maisons construites anarchiquement sur le site Mimosa le 22/06/2012 à Kinshasa, par la police. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Le Mouvement social pour le renouveau (MSR), parti d’opposition membre du G7, estime que la démolition des maisons par des militaires notamment au bloc Ziniya, dans la commune Makiso, n’a pas respecté la procédure.  Ce parti a, dans une déclaration rendue publique lundi 29 août, fait remarquer que la démolition a été faite dans la précipitation, jetant ainsi plus de 600 familles dans la rue.

Pour le MSR, « le moment n’est pas favorable à l’exécution d’une telle opération qui risque de faire monter la tension sociale inutilement ; alors que tout le monde a besoin d’un environnement politique et social apaisé pendant cette période».

Ce parti recommande au gouvernement provincial de créer un lotissement pour octroyer gratuitement des parcelles aux victimes de ces démolitions. Il exhorte ces victimes à s’organiser en une association pour la défense de leurs intérêts.

Le MSR reconnaît néanmoins l’intérêt de cette mesure de démolition, estimant qu’elle peut mettre fin à « l’anarchie indescriptible observée dans la gestion du patrimoine du domaine public de l’Etat».
Plus de cent maisons ont été démolies, vendredi 19 août, autour de l’aéroport militaire de Simi Simi, au quartier Plateau médical, dans la commune Makiso par un bulldozer des Forces armées de la RDC (FARDC).

Les habitants de ce quartier ont dénoncé «le débordement de l’opération de démolition des maisons » construites dans les deux bandes de terre situées de part et d’autre de la piste de cet aéroport.
Selon eux, même les maisons qui ne sont pas construites dans les limites du site aéroportuaire sont sous la menace des militaires de l’armée nationale, qui mènent seuls l’opération sans les autorités des services compétents.
 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires