Beni: le quartier Rwangoma toujours déserté, un mois après le massacre

Rwangoma, un quartier périphérique de la ville de Beni (Nord-Kivu), est toujours déserté par ses habitants, un mois après le massacre à la machette d’au moins trente-cinq civils. Pendant ce temps, l’armée renforce sa présence sur place, ont constaté les reporters de Radio Okapi lundi 12 septembre.

Les habitants de Rwangoma, particulièrement ceux de la cellule de Mbelu, vivent désormais dans des familles d’accueil au centre-ville de Beni ou ailleurs.

Le maire de Beni, Nyonyi Bwanakawa, a visité jeudi 8 septembre après-midi ce quartier qui s’étend en pleine forêt. C’est dans ce lieu qu’a eu lieu le massacre d’une trentaine de personnes officiellement dans la nuit du 13 au 14 août dernier. Pas une seule âme n’y vit!

«Tout le monde est déjà parti d’ici, depuis les odieux massacres», a noté Nyongi Bwanakawa.

Faute d’une route praticable, le maire et sa délégation ont été obligés d’abandonner leur véhicule pour s’engager sur un sentier, escorté par deux soldats FARDC. C’est par là que plusieurs corps de victimes avaient été trouvés.

Relire aussi: Beni: suspension du procès des présumés rebelles ADF

«C’est le sentier qui avait été emprunté par les assaillants. C’est ici que nous avons trouvé un minimum de vingt corps», a témoigné un militaire.

Par la suite, la délégation a croisé un homme qui revenait de son champ.

«Vous n’avez pas peur de passer tout seul par ici ? », ont questionné les visiteurs.

«Non. Qu’est-ce que je peux faire ? Manger devient difficile !», a répondu le cultivateur.

Les maisons d’habitation à Rwangoma sont éloignées les unes des autres d’au moins 100 mètres. C’est l’un des facteurs qui avait permis aux présumés rebelles ougandais des ADF d’opérer en toute quiétude, selon des sources locales.​

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner