RDC: Démocratie chrétienne fédéraliste préconise l’alternance en 2016

Le parti politique de l’opposition, Démocratie chrétienne fédéraliste (DCF), préconise l’alternance en 2016 et le respect de la résolution 2277 du Conseil de sécurité de l’ONU. Son président, Arsène Mwaka, a lancé cet appel, mardi 13 septembre, à Kinshasa.

Il estime qu’il est encore possible d’organiser la présidentielle dans le délai:

«Le schéma est d’organiser à tout prix l’élection. Je sais que la loi électorale congolaise rend transparente l’élection parce que la clé de tout, c’est surveiller le vote en mettant des témoins dans les bureaux».

Arsène Mwaka conseille également à Joseph Kabila d’imiter l’ex-président haïtien, Michel-Joseph Martelly qui, lorsqu'il arriva fin mandat, avait préféré démissionner par manque de moyens d’organiser le scrutin.

La DCF fait ces propositions pendant les participants au dialogue ne s’accordent pas sur l’ordre des élections.

L’opposition propose que la centrale électorale débute l’organisation des élections par la présidentielle couplée aux législatives et provinciales. De son côté, la MP souhaite que le cycle électoral débute par les locales et termine par la présidentielle, après la refonte totale du fichier électoral.

La CENI dit attendre les propositions du dialogue pour élaborer un nouveau calendrier électoral.​

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner