Lac Edouard: la société civile réclame la démarcation des frontières lacustres

Une dizaine d’organisations de la société civile du Nord-Kivu, regroupées au sein de la plateforme dénommée Synergie des écologistes pour la paix et le développement (SEPD), ont demandé au ministre congolais de l’Agriculture, Pêche et Elevage d’accélérer le processus de démarcation des frontières sur le lac Edouard pour éviter les conflits entre les pêcheurs ougandais et congolais.

Ces organisations demandent dans une lettre datée du lundi 12 septembre au ministre congolais de l’Agriculture de rétablir l’ordre dans l’activité de pêche sur ce lac.

Elles dénoncent aussi les conflits devenus récurrents entre les pêcheurs congolais et ougandais autour de l’exploitation des ressources halieutiques du lac Edouard.

Au mois d’août, indique le SPED, neuf pêcheurs congolais de Kyavinyonge ont été arrêtés par la marine ougandaise pour « avoir violé la frontière lacustre et pêché dans les eaux territoriales ougandaises ».

Lors de ce même mois, poursuit la même organisation, quatre pêcheurs ougandais ont aussi été arrêtés pour le même motif par les services congolais à Lubero.

Les organisations de la société civile recommandent au ministre de l’Agriculture de trouver des mécanismes pour une gestion transfrontalière apaisée des ressources halieutiques du Lac Edouard.
 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner