Procès des présumés ADF: les victimes souhaitent la comparution de l’Etat congolais

Au cours de l’audience du jeudi 15 septembre dans le procès des présumés ADF à Beni, la cour militaire opérationnelle du Nord-Kivu a poursuivi l’audition des victimes des attaques de ces présumés rebelles.
 
Ces victimes, constituées en partie civile, réclament des dommages et intérêts auprès de l’Etat congolais dont ils souhaitent la comparution au cours de ce procès.
 
Les neuf victimes (six hommes et trois femmes) ont comparu voilées et déguisées. Ce sont des rescapés des attaques des rebelles ADF perpétrées les 5 et 30 juillet dernier dans les localités de Tenambo, Mamiki et Mambeka.
 
Devant les juges, ils ont décrit les circonstances des pillages et incendies de leurs maisons au cours de ces attaques. Les victimes ont réclamé à l'Etat congolais des dommages et intérêts variant entre 70 000 francs congolais et 30 000 dollars américains.
 
« Dans ce cas sous examen, bien que les ADF seront condamnés sur le plan pénal, l’Etat est civilement responsable. Les militaires sont là et pourquoi ils n’ont pas protégé cette population ? Il y a eu incendie criminel, pillages, même des morts. On a déjà cité l’Etat. Il doit comparaitre afin qu’il puisse répondre de ses actes », a déclaré Me Jonathan Piema, avocat des victimes.
 
Trente-six victimes ont déjà été entendues depuis le début de ce procès.
 
Au total, six prévenus comparaissent dans ce procès qui se tient à Beni. Ils sont soupçonnés d’être des ADF. Ces rebelles ougandais sont accusés de nombreux massacres de civils dans le territoire de Beni.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner