Lubumbashi: échauffourées entre militants de l’UDPS et policiers

Des échauffourées ont opposé vendredi 16 septembre après-midi au quartier Matshipisha de Lubumbashi (Haut-Katanga) les forces de l’ordre aux membres de l’UDPS, le parti de l’opposant Etienne Tshisekedi. La police a dû faire usage des gaz lacrymogènes pour disperser les manifestants, qui brûlaient des pneus sur les artères. 

«A l’heure qu’il est, il est difficile d’établir un quelconque bilan», a indiqué dans la soirée un habitant de la ville cuprifère, ajoutant que les causes réelles de ces troubles ne sont pas connues.  

Radio Okapi pu joindre les responsables de l’UDPS, qui ont affirmé avoir été surpris de voir les policiers débarquer là où ils ont l’habitude de se réunir au quartier  Matshipisha. Ces derniers voulaient emporter leur tableau, appelé «écran géant», sur lequel ils écrivent les informations de leur parti politique. C’est en voulant s’opposer que les incidents ont éclaté.

Cette version des faits a été cependant démentie par certains policiers. Pour eux, les manifestants ont commencé par brûler des pneus sur la voie publique pour annoncer les couleurs en rapport avec les manifestations de la journée du 19 septembre, date à laquelle la CENI devrait convoquer l'électorat pour l’élection présidentielle, conformément aux prescrits de la constitution.

Relire aussi: RDC : ACAJ invite les forces de l’ordre à sécuriser les manifestations de l’opposition

Ainsi, la police est intervenue pour rétablir l’ordre. Elle a fait usage des gaz lacrymogènes.

Dans la foulée, certains manifestants se sont adonnés aux actes de vandalisme et au pillage de certains commerces. La police a procédé à quelques arrestations. Le bilan est difficile à établir.

Des témoins rapportent que les militaires se sont aussi déployés sur le lieu de la manifestation.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner