Lubumbashi: dispositif sécuritaire renforcé après échauffourées au quartier Matshipisha

Le  calme est revenu samedi 17 septembre au quartier Matshipisha à Lubumbashi après les échauffourées la veille entre les militants de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) et les forces de l’ordre. Plusieurs commerces été ont pillés. Les policiers et militaires  assurent la sécurité pour contrer les éventuels manifestants.

Ce samedi matin, les impacts des échauffourées entre les militants de l’UDPS et les forces de l’ordre sont encore visibles: ça et là, sur la grande avenue qui mène vers Kipushi ou Kasumbalesa, on pouvait voir des  restes des  pneus  brulés la veille.

Le marché Mimbulu commençait à recevoir timidement les vendeurs et autres clients. Non loin de là, à une station de service, se trouvaient plusieurs policiers et des militaires  bien armés.

D’une part, les établissements Miranda ont été totalement pillés. Et ce samedi matin, les reporters de Radio Okapi ont rencontré certains jeunes cherchant à  récupérer ce qu’ils peuvent encore trouver sur place.

Un peu plus loin se trouve les établissements Moulin d’or. Ce complexe commercial a été aussi pillé et vandalisé.

Quelques victimes des pillages se sont dites surprises de constater les dégâts. L’une d’elles a déclaré:

«On a pris toutes les marchandises. On n’arrive pas à comprendre! Aidez-nous, s’il vous plaît. Ça ne va pas !»

Tôt ce matin, un bouclage a été opéré et plusieurs personnes ont été arrêtées et des biens pillés récupérés.

Relire aussi: Lubumbashi: échauffourées entre militants de l’UDPS et policiers

Les versions divergent cependant sur les causes des échauffourées. Pour les uns, les heurts ont commencé au moment où les policiers sont partis disperser les militants de l’UDPS au quartier Matshipisha. Il s’en est suivi des heurts entre les deux groupes.

Pour les autres, ce sont les militants de l’UDPS qui seraient à la base de ces accrochages pour avoir barricader la voie. Et la police est arrivée sur le lieu, juste pour rétablir l’ordre.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner