Ex-Katanga: Moïse Katumbi souscrit à la journée ville morte du 16 février

Moïse Katumbi, ancien gouverneur de la province du Katanga. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

L’ancien gouverneur du Katanga, Moïse Katumbi, appelle les habitants de cette province démembrée d’observer une journée ville morte le mardi 16 février pour «amener les autorités à respecter la constitution ». Des regroupements de l’opposition invitent les Congolais « à rester à la maison, à ne pas aller au travail et à ne pas envoyer nos enfants à l’école » le 16 février.
 
« Moi je souscris au mot d’ordre donné par l’opposition et la société civile pour une ville morte. La population doit suivre cet appel, car c’est une action pacifique importante qui doit pousser le gouvernement à respecter la constitution et à entendre la voix du peuple qui souffre», a déclaré à Radio Okapi Moïse Katumbi depuis Munich (Allemagne), où il participe à la 52e conférence sur la sécurité dans le monde.
 
Interrogé sur l’appel de l’ancien gouverneur, le maire de la ville de Lubumbashi, Jean Oscar Sangouza, n’a pas souhaité s’exprimer.
 
Il a cependant publié le samedi 14 février un communiqué dans lequel il demande aux habitants de Lubumbashi de vaquer paisiblement à leurs occupations quotidiennes. 
 
En outre, le maire met en garde toute personne qui sèmerait des troubles dans la ville.
 
Depuis ce lundi matin, le maire de Lubumbashi sensibilise les agents de l’Etat, les responsables des entreprises, des écoles, des instituts supérieurs et des universités ainsi que des commerçants, les invitant à aller travailler mardi comme à leur habitude. Des communiqués dans ce sens sont lus dans les médias locaux.

«Le 16 février n’est pas férié »
 
Dans un communiqué diffusé à la RTNC, le gouvernement fait savoir que le 16 février n’est pas un jour férié. «La journée reste donc ouvrable pour le travail sur toute l’étendue de la RDC », lit-on sur une bande passante diffusée sur la télévision publique.
 
Le communiqué annonce que des «mesures exceptionnelles sont prises pour un contrôle physique qui sera effectué au sein des administrations. A l’effet de constater tout retard ou absence, les auteurs s’exposeront à des sanctions exemplaires conformément à la rigueur de la loi

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner