Kisangani: le Rassemblement de l’opposition exige la libération de ses militants

Le Rassemblement de l’opposition exige la libération de six militants détenus à la prison centrale de Kisangani depuis le 19 septembre dernier. Il s’agit des militants du MSR et de l’UDPS à qui la liberté provisoire a été refusée par le Tribunal de grande instance de Kisangani.

Pour Benjamin Ntumba de l’UDPS, ces militants sont détenus « injustement ». Il affirme que d’autres personnes interpellées ensemble avec les 6 militants du Rassemblement ont été libérés pendant la semaine.

« En date du 5 octobre 2016, on a libéré 3 membres de Filimbi. En date du 6 octobre, M. Kapipa a bénéficié d’une main levée », détaille-t-il.

Benjamin Ntumba dénonce le principe de « deux poids deux mesures », exigeant la « libération immédiate et sans condition » de ses camarades.

Ces militants du Rassemblement de l’opposition ont été interpellés le 19 septembre dernier à Kisangani alors qu’ils voulaient aller déposer un mémorandum à la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner