Nord-Kivu : 10 morts dans une attaque des positions des FARDC à Mayangose

Dix personnes ont été tuées dans une attaque des positions des Forces armées de la RDC, perpétrée dimanche 9 octobre à Mayangose, une localité située à une dizaine de kilomètre à l’Est de Beni au Nord-Kivu. Des sources militaires attribuent cette attaque aux présumés rebelles ougandais des ADF.
 
Parmi les morts, on compte sept civils dont deux femmes, un officier supérieur des FARDC, deux présumés rebelles des ADF et plusieurs blessés, rapportent les mêmes sources.
 
Les sources des opérations Sokola I précisent aussi que deux maisons et une école ont été incendiées au cours de cette attaque.

Pour le porte-parole des opérations Sokola I, le Lieutenant Mak Hazukay, cette incursion est une stratégie de diversion utilisée par l’ennemi actuellement prise en étau par les forces loyalistes.
 
Des scènes de panique sont observées dans la partie Est la ville où depuis ce matin la population quitte cette région de Mayangose vers la ville de Beni. Les activités commerciales tournent au ralenti dans la ville. Certaines écoles n’ont pas fonctionné à cause de cette situation.​
 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner