Nouvelle attaque attribuée aux ADF à Beni, deux morts

Deux civils ont été tués, plusieurs autres portés disparus ainsi qu’une dizaine de cases et des motos incendiées au cours d’une incursion samedi 17 septembre des présumés rebelles ougandais des ADF à Kididiwe près de la ville de Beni (Nord-Kivu), selon des sources sécuritaires et de la société civile. C’est la première fois qu’une attaque de cette envergure contre les civils  intervient, près d’une semaine après de nouvelles mesures sécuritaires arrêtées par les FARDC pour mieux protéger les populations locales et accentuer la pression sur les ADF, actifs dans la région. 

La première mesure consiste à la mise en place, dans le grand-Nord, de deux secteurs opérationnels Sokola 1 Nord et Sokola 1 Sud. Ces deux secteurs opérationnels, qui ont deux commandements différents, couvrent la zone allant de Kanyabayonga à Eringeti, où il y a activisme prononcé de plusieurs groupes armés, dont les ADF.

L’autre mesure porte sur l’installation, à Beni depuis quelques jours, de l’Etat-major avancé de la 3e zone de défense des FARDC pour plus d’efficacité dans les opérations contre les ADF. Par conséquent, cinq généraux FARDC - trois de la 3e zone de défense et deux du secteur opérationnel Sokola 1 - sont installés dans la zone.

Des dispositifs sécuritaires  semblaient jusque-là trouver l’assentiment du plus grand nombre d’habitants. Mais, après l’attaque des présumés ADF samedi à Kididiwe, le coordonnateur de l’ONG CEPADHO, Omar Kavotha, souhaite une redistribution des responsabilités:

«La bonne solution passe par un découpage qui n’est pas d’ordre territorial de la zone. Il importe que le découpage soit un découpage de responsabilisation et la traque de l’ennemi en profondeur à travers les unités de réaction rapide, qui sont censées faire cette chasse en profondeur.»

Entre-temps, les FARDC, appuyées par la MONUSCO sur terrain, annoncent avoir pris le contrôle d’«ALL SPACE», un important bastion des ADF dans le territoire de Beni.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner