Journée ville morte à Kinshasa: plusieurs activités paralysées

La ville de Kinshasa a tourné au ralenti mercredi 19 octobre 2016 décrété journée ville morte par l’opposition.

De nombreux commerces, écoles, bureaux de l’administration et marchés sont restés fermés dans la matinée.

Sur les principales artères de la ville, la circulation est fluide. Peu de véhicules sont en circulation.

Sur le boulevard du 30 juin, l’avenue 24 novembre, le boulevard Triomphal et l’avenue victoire, seuls quelques véhicules des particuliers et des bus de la société publique Transco circulaient dans l’avant-midi.

Sur l’avenue du commerce, au centre des affaires de Kinshasa, peu de magasins ont ouvert.

Certains propriétaires de commerces étaient présents devant leurs établissements de vente fermés.

Pas d’activité commerciale non plus au grand marché et sur les autres avenues environnantes où les étals sont restés vides.

Une commerçante interrogée par Radio Okapi affirme n’avoir pas ouvert son commerce pour obéir au mot d’ordre de l’opposition.

Au marché Gambela, plusieurs commerces ont ouvert. Les activités se déroulent normalement.

La plupart des boutiques sont ouvertes. Les vendeurs des légumes, poissons et poulets proposent leurs produits aux clients.

A travers la ville, plusieurs écoles n’ont pas ouvert. Certains établissements qui avaient ouvert demandé aux élèves de rentrer chez eux.

A l’institut de la Gombe par exemple, les enseignants ont renoncé à enseigner vu le nombre réduit des élèves.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner