Ex-Equateur : 1 700 cantonniers réclament le paiement d’arriérés de 5 mois de salaire

Mille sept cents cantonniers qui exécutent les travaux d’entretien routier dans quatre provinces de l’ex-Equateur réclament à l’Office des routes (OR) le paiement d’arriérés de cinq mois de leurs salaires évalués à huit cent mille dollars américains. Dans un mémorandum adressé lundi 1er novembre au gouverneur de l’Equateur, les superviseurs se disent être pris en otages par les ouvriers en colère.
 
Il s’agit principalement de ceux qui travaillent sur la route Mbandaka-Bikoro et Mbandaka-Ingende. Ils ont suspendu les travaux depuis le 15 septembre dernier et menacent alors de barricader les routes.
Les provinces concernées par cette grogne sont :

  • L’Equateur
  • La Mongala
  • Le Nord-Ubangi
  • Le Sud-Ubangi. 

Pour sa part, le directeur provincial de l’Office des Routes pour le grand Equateur, Pierre Mwanimy, indique que la situation est générale.
Il appelle les cantonniers à la patience et assure que sa direction traite ce dossier avec le Fonds national d’entretien routier (FONER) pour payer les manifestants.​

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner