RDC: les États-Unis demandent au gouvernement et à l’opposition de travailler avec la CENCO

Les Etats-Unis demandent au gouvernement de la RDC et à l'opposition de travailler avec les évêques catholiques « pour répondre aux préoccupations qui subsistent » après l’accord politique signé à l’issue du dialogue.

Parmi ces préoccupations, il y a notamment le calendrier de l’élection présidentielle ainsi que les « garanties que le président Kabila ne cherchera pas à briguer un autre mandat et que la Constitution ne sera pas modifiée ».

« Nous soulignons notre soutien aux discussions facilitées par la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) entre l'opposition politique et le gouvernement de la RDC afin de parvenir à un consensus vers des élections crédibles et en temps voulu », indique un communiqué du Département d’Etat américain.

Pour les Etats-Unis, s’ils travaillent ensemble, « le gouvernement, l'opposition et le peuple congolais peuvent tracer un nouveau chemin pacifique pour l'avenir de leur pays ». « Un défi important » pour lequel les États-Unis affirment être prêts à aider les Congolais.

« S'abstenir de rhétorique incendiaire »

Par ailleurs, les Etats-Unis exhortent le Rassemblement de l’opposition « à faire des propositions constructives et pratiques et à s'abstenir de rhétorique incendiaire ou des actions incompatibles avec les normes démocratiques ».

Le gouvernement de la RDC est prié de « saisir l'opportunité offerte par la récente nomination du Premier ministre Samy Badibanga afin de renforcer la confiance de toutes les parties prenantes et de s'acquitter de sa responsabilité de respecter et de protéger les droits fondamentaux de tous les Congolais ».

Samy Badibanga a été nommé Premier ministre en application d’un accord politique signé par une partie de l’opposition et la majorité le 18 octobre dernier à l’issue du dialogue. Une autre partie de l’opposition n’a pas pris part à ce dialogue et en réclame un nouveau. Les évêques catholiques mènent une mission de bons offices auprès de tous les acteurs pour tenter de rapprocher les vues entre ceux qui ont adhéré au dialogue et ceux qui l’ont boycotté.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner