Réunir les conditions pour des élections apaisées, «responsabilité première» de Samy Badibanga (UE)

L’Union Européenne (UE) estime que la « responsabilité première » du nouveau Premier ministre, Samy Badibanga, « consistera à réunir les conditions pour la tenue d'élections apaisées, crédibles et transparentes, conformément aux principes énoncés dans la Constitution et en accord avec la résolution 2277 du Conseil de sécurité des Nations Unies ».

L’UE indique dans un communiqué publié mercredi que la nomination d'un nouveau Premier ministre en RDC et la mise en place d'un nouveau gouvernement, « viennent à un moment critique à quelques semaines de l'échéance constitutionnelle du 19 décembre ».

L’Union européenne dit soutenir la médiation des évêques catholiques entre les acteurs qui ont participé au dialogue et ceux qui l’ont boycotté.

« L'Union européenne soutient pleinement l'action en cours de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) qui contribue à forger un consensus indispensable et large sur base de l'accord du 18 octobre. Il est essentiel que le gouvernement et l'opposition coopèrent constructivement », mentionne le même communiqué.

Pour ce faire, note l’UE, «un climat politique apaisé est essentiel, sans entraves aux libertés d'expression et d'association, et les récentes restrictions contre des médias doivent être levées immédiatement».
 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner