Justice: une femme reconnaît avoir été formée par les ADF à Beni

Une femme, jugée avec dix autres personnes par la cour opérationnelle du Nord-Kivu, a avoué mardi 29 novembre avoir suivi une formation avant d’intégrer la rébellion ougandaise des ADF.
 
La prévenue, dénommée Adidja, a indiqué à la cour qu’avec son époux et d’autres personnes, elle a été prise en otage par des ADF pendant qu’elle se trouvait dans un moulin. Elle a raconté que le groupe a été drogué avant de suivre une formation pour devenir d’abord musulmans puis membres de la rébellion ougandaise.
 
Adidja a également fait savoir à la cour qu’après la formation, elle a reçu la mission de tuer les non-musulmans et les militaires loyalistes considérés comme des ennemis. Elle a révélé que durant la formation, les personnes prises en otage au même moment qu’elle ont reçu de l’équipement, des bottes et des sacs militaires semblables à ceux des militaires congolais.
 
Le ministère public a affirmé que cette prévenue est « très dangereuse et mérite la mort ». Il l’accuse d’avoir participé aux attaques d’Eringeti, Kokola et Luna. Ce que nie la prévenue qui reconnaît cependant avoir aidé à transporté les blessés ADF lors d’une attaque à Luna. ​

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner