Christophe Lutundula: «La CENCO n’a pas échoué dans sa mission de médiation»

Le Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement dit continuer à soutenir la mission de médiation de la Commission épiscopale nationale du Congo (CENCO). Cette mission se poursuit pour éviter le chaos au pays, a estimé Christophe Lutundula, membre du Rassemblement.

Intervenant sur Radio Okapi, le député Lutundula a soutenu que la mission de bons offices de la CENCO n’était pas encore terminée:  

«Contrairement aux commentaires que nous entendons de tous côtés, la CENCO n’a pas conclu sa mission de médiation. La CENCO n’a pas échoué dans sa mission de médiation. La CENCO nous a fait à travers la déclaration un rapport d’étape, pour nous dire ceci : ‘’Je vous ai écouté les uns les autres, les deux parties. Voici les six points sur lesquels je vous invite à venir autour de la table pour vous mettre d’accord et dégager un compromis’’».

/sites/default/files/2016-12/031216-p-f-kinchristophelutundula-00.mp3

Faisant le point de sa mission de bons offices auprès des acteurs politiques et forces vives de la nation au cours d’une conférence de presse, la CENCO a plaidé pour des négociations directes entre le Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement et les parties prenantes au dialogue de la cité de l’Union africaine en vue d’éviter au pays de sombrer dans le chaos.

Relire aussi: RDC: la CENCO appelle à des négociations directes entre acteurs politiques

Elle a affirmé avoir noté des divergences qui nécessitent des échanges directs sur les points suivants:

  • respect de la constitution,
  • le processus électoral,
  • le calendrier,
  • le financement des élections,
  • le fonctionnement des institutions pendant la transition
  • des mesures de décrispation politique

En réaction, les délégués de la Majorité présidentielle au dialogue ont plutôt pris acte «de l’échec de la mission de la CENCO». Selon eux, cet échec est le fait “des contradictions flagrantes au sein des forces politiques et sociales non signataires de l’Accord politique et certaines de leurs exigences attentatoires à l’esprit et à la lettre de la constitution de la République”.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner